Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Joseph des Nations
Menu

Verser son Denier de l'Eglise

Soutenez financièrement la paroisse

Qu'est-ce que le Denier de l'Eglise ?

La paroisse a besoin d'argent pour fonctionner. Le Denier de l'Eglise (autrefois appelé "denier du culte") est la participation financière que chacun est invité à donner à sa paroisse.

Comment verser le Denier ?

Envoyez tout simplement votre don en espèces, ou en chèque libélé au nom de "Paroisse Saint Joseph des Nations".

Si possible utilisez les enveloppes spéciales disponibles sur les bacs à tract à l'entrée de l'église : leur formulaire nous permet de rester en contact avec vous et de vous renvoyer un reçu fiscal si vous le demandez. Elles vous permettent aussi de mettre en place un don automatique.

Vous pouvez aussi payer en ligne : cliquez sur l'icone ci-dessous

Le Denier en pratique

Qui donne ? Chaque catholique a le devoir de payer le Denier de l'Eglise. Peu importe le montant, chacun doit faire vivre l'Eglise. Des non catholiques peuvent donner, par reconnaissance ou désir de soutenir telle ou telle activité.

Combien donne-t-on ? Chacun donne ce qu'il peut en fonction de son niveau de vie.

Donner pour une action caritative remplace-t-il le Denier ? Non, car l'Eglise est la seule institution à développer à la fois la charité, la foi et l'espérance. Rien ne peut remplacer l'Eglise. Tous doivent lui donner les moyens de son action.

Quels sont les avantages du don automatique ? D'une part le don automatique vous permet de ne plus avoir à y penser, d'autre part il permet à la paroisse de compter sur une ressource régulière

Comment modifier mon versement automatique ? Il suffit de nous contacter, nous vous enverrons le bulletin de modification à remplir.

Mon don peut-il être déduit de mes impôts ? Oui, via le Diocèse de Paris qui est une association (numéro d'enregistrement : 784 313 116). 66% du montant de votre soutien financier est déductible de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Quand on donne au Denier, où va l’argent ? Le Denier bénéficie avant tout à votre paroisse. Une quote-part est reversée au Diocèse pour les services généraux ainsi que pour alimenter un fonds de solidarité pour les paroisses moins favorisées de Paris.

Concrètement, que finance le Denier de l'Église ? Le Denier sert à payer le traitement des prêtres et des laïcs au service de l'Église catholique, ainsi que les charges de fonctionnement (impôts et assurances, chauffage et éclairage...).

Fonctionnement financier de la paroisse

Les trois charges principales de notre paroisse sont :

  • les actions pastorales : toutes les activités qui permettent de vivre la foi (célébrations, activités de rencontre, catéchèse ...)
  • l'entretien des locaux : le chauffage, l'électricité, les assurances, les contrats d'entretiens, les dispositifs de sécurité, la rénovation régulière des salles
  • les salaires et charges sociales : rémunération des prêtres, de la secrétaire, de l'organiste, de l'entreprise de ménage

Les principales rentréees d'argent sont :

  • le Denier de l'Eglise
  • les revenus d'un immeuble du quartier autrefois à usage paroissial, transformé en immeuble de rapport
  • le casuel (dons associés à des célébrations, comme les baptêmes, mariages, obsèques)
  • les quêtes du dimanche
  • les troncs associés aux cierges

L'Eglise en France ne reçoit aucune subvention de l'Etat. Et contrairement à ce que l'on croit, elle ne reçoit non plus pas d'argent de la part du Vatican (c'est l'inverse : elle contribue au fonctionnement du Vatican)