Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Joseph des Nations
Menu

Accueil des réfugiés

Un groupe de paroissiens se mobilise pour favoriser l'accueil des réfugiés à Paris

Les propositions

L'atelier de conversation en langue française s'adresse aux réfugiés ou migrants voulant apprendre progressivement la langue. Il s'agit de séances en groupe (une dizaine de participants) animées par un binôme de paroissiens bénévoles. En abordant des sujets pratiques de la vie courante (se déplacer, faire ses courses, ...), le groupe s'initie au vocabulaire, la prononciation et la grammaire.

Chaque samedi, de 10h à 12h, au 4 rue Darboy 75011 (salle au premier étage)

Après plus de 3 mois d'ateliers, nous faisons une pause de mi juillet à fin août.
En espérant à la rentrée prochaine, être encore plus de bénévoles pour ne pas avoir à faire de pause en été (les réfugiés ne prennent pas de vacances !)

Sorties et visites dans Paris, invitation à table : ce projet est actuellement en attente de réunir des participants via les ateliers

Accompagnement dans les démarches : un projet possible mais pas encore à l'étude

Vous êtes migrant ou réfugié ?

ou : vous cherchez à renseigner une personne réfugiée ?

Venez un samedi à 10h pour faire connaissance, vous serez bien accueillis !

Vous voulez aider ?

Rencontrez l'équipe en venant un samedi à 10h. Ou bien écrivez à refugies@saintjosephdesnations.fr, ou contactez la paroisse au téléphone.

L'historique du projet

Eté 2015 : de nombreux migrants frappent aux portes de l'Europe, un nombre effrayant d'entre eux périt en mer, la situation dramatique exige une réaction. Deux mois plus tard, la France choisit d'ouvrir progressivement ses portes aux réfugiés.

Septembre 2015 : dans la tourmente du conflit en Syrie, le Pape demande à chaque paroisse d'accueillir une famille de réfugiés

Une équipe de paroissiens se mobilise, et étudie la situation, les moyens disponibles, les pistes pour mettre en oeuvre un tel accueil. Octobre-décembre : prise de contacts avec des associations et le diocèse. Janvier 2016 : l'équipe prend la décision de ne pas se lancer dans l'hébergement lequel est pris en charge par l'Etat, et se tourne vers le projet de créer un accueil humain via le riche et amical tissu paroissial. Cet accueil devra notamment se traduire  par des cours de français, une relation avec l'équipe accueillante (visites et sorties, invitation à déjeuner ...) et un accompagnement dans les démarches.

Samedi 2 avril à 10h : après plusieurs essais avec différentes associations d'accueil aux réfugiés', le premier atelier de conversation en langue française se déroule dans les locaux de la paroisse.